Phase d'initiation et de préformation

Les séquences :

« Echauffement » :

Objectif :
  • Préparer moralement, physiquement et techniquement le joueur
  • Prévenir la blessure



Moyens :

  • Des jeux 4c4 ; 5c5 ; foot - hockey ; stop - ball ; passe à 5 ; etc.
  • Les différentes formes de « toro » 4 c 2 ; 5 c 2 ; 3 c 3 + 2J
  • Exercices techniques (1ballon par joueur)
  • Etirements
    • Ils améliorent l’extensibilité des muscles et la mobilité articulaire ;
    • Ils préviennent l’accident musculaire
    • Ils facilitent la récupération



Principes : L’effort doit être continu et progressif

  • Prévoir des jeux où tout le monde participe et sans gardien de but
  • Prévoir des ballons de « rechange » autour de l’aire de jeu
  • Ne pas définir initialement des aires de jeu trop réduites car elles augmentent la densité de joueurs et engendrent les efforts explosifs, les contacts, les duels…



Rappel : L’enthousiasme des jeunes joueurs doit être exploité par une pratique motivante ;
Les enfants ont un besoin ludique.

  • La présence du ballon est indispensable à l’échauffement.
  • Ne pas intervenir techniquement sur la prestation des joueurs…



Remarque :Les tours de terrain n’apportent rien à l’enfant car :

  • Les enfants ne sont pas préparés moralement, leur joie de venir s’entraîner peut même rapidement s’annihiler ;
  • Les enfants ne sont pas préparés techniquement ;
  • Les enfants ne sont pas mieux préparés physiquement.
  • Ils n’ont aucunement besoin à cet âge, de développer spécifiquement la qualité d’endurance,


« Coordination – Vitesse »

Objectifs : Faire assimiler, acquérir des compétences spécifiques aux composantes de la coordination et/ou de la vitesse


Moyens : Jeux psychomoteurs – Parcours relais – Exercices corporels – exercices avec ou sans ballon.


Principes : Les enfants sont en période de croissance, les efforts exigés doivent donc se réaliser d’une façon optimale et non maximale

« Technique » et/ou « Tactique »

Objectifs : Rendre les joueurs capables d’acquérir les compétences évoquées dans le paragraphe « à préciser » / domaine technique et / domaine tactique


Moyens : L’agencement qui nous semble le plus pertinent d’un point de vue pédagogique est celui qui s’effectue :


Sous la forme d’une évolution : Exercices – Situations - Jeu
  • On part du match et on revient au match…
  • On va du simple au difficile…

En associant les gammes, les situations et les jeux, on annihile leurs limites pédagogiques respectives pour n'en « garder » que les avantages…


On rend le joueur capable, grâce aux exercices, d’assimiler et d’acquérir la compétence visée sur un plan gestuel puis, grâce aux situations et aux jeux, on le rend capable de la reproduire progressivement en situation de match.


Cet agencement a l’avantage également de toujours placer les joueurs dans le même contexte; ils effectuent la même tâche. Cela permet à l’éducateur d’utiliser la démonstration et d’apporter des corrections pour tous!

Mais aussi
Sous forme de circuit : notion d’ateliers


Périodiquement, le joueur permute d’un atelier à un autre…
Le contenu des ateliers peut être des exercices, des situations, des jeux…
Ils peuvent aborder une seule ou plusieurs compétences techniques voire un principe de jeu…


Cette organisation :

  • Apporte de la variété
  • Peut compenser des manques en matériel (ballons, buts, etc.)
  • Ne favorise pas l’assimilation et la répétition de la compétence visée
  • Les joueurs n’effectuant pas la même tâche, il est très difficile pour l’éducateur de démontrer et de corriger
  • Le principe « d’aller du simple au compliqué » ne peut pas être respecté
  • Nécessite beaucoup de temps d’explication concernant le contenu et l’organisation des ateliers



Sous forme de parcours technique:


Le joueur effectue un « Passe et suis » ou un « Passe et va » au cours duquel il enchaîne des gestes techniques (identiques ou différents)


Cette organisation :

  • Favorise le mouvement et un enchaînement continu des gestes techniques
  • Ne favorise pas la correction : il est très difficile de « stopper » un parcours…
  • Nécessite du temps, beaucoup de temps quelquefois, pour une parfaite assimilation du cheminement du ballon
  • Peut favoriser l’effort physique (l’endurance) au dépend de la technique



Sous forme de jeux :


La ou les séquences sont abordées uniquement avec des jeux


Cette organisation :

  • Répond favorablement au besoin ludique et gestuel du jeune joueur
  • Permet au jeune joueur
    • De « découvrir » certains principes de jeu
    • De s’approprier certains principes de jeu
    • D’améliorer sa capacité à traiter l’information
  • Peut permettre de « Maintenir » un entraînement malgré un contexte difficile :
    • Conditions climatiques défavorables
    • Fatigue mentale ? Excitation…
    • Etc.
  • Ne favorise pas l’assimilation et la répétition de la compétence visée
    • Tous les joueurs ne réalisent pas le même nombre d’enchaînements techniques…
    • Le nombre de contacts avec le ballon d’un joueur est en étroite corrélation avec son niveau de jeu : les enfants, les moins « performants », sont ceux qui « touchent » le moins le ballon…
    • Sauf si la consigne l’impose, le jeune joueur n'utilise que très rarement son « 2ème pied »…


Séquence « Match »

Objectifs :Permettre à l’éducateur de vérifier l’atteinte des objectifs fixés et d’évaluer la compétence visée ;
Permettre à l’enfant de « s’éclater ».

Moyens :Placer les joueurs dans les conditions les plus proches de celles du Week-end ;

Principes :

  • Ne pas être interventionniste.
  • Encourager la « fête »…, « Copier » le haut niveau…
  • - Entrée des joueurs sur le terrain avec présentation fictive au public…

    - Identification à des équipes prestigieuses et des joueurs prestigieux…

  • Etc.